La fille qui réveille le pénis des morts

C’était une des premières virées que je faisais avec ce bon ami. Nous étions tous les deux nouvellement célibataires, et aux prises avec une panne de libido. Il n’y avait pas une fille dans le bar qui lui arrivait à la cheville, et elle le savait.

Visage parfait, corps parfait. Des seins de rêve, qu’elle n’avait pas à mettre en valeur tellement ils le faisaient d’eux-mêmes. Et cette attitude! Pas un sourire de la soirée, sauf la tête baissée quand elle aimait la musique. Pas un regard échangé avec quelqu’un d’autre que ses amis. Elle était là pour danser, pas pour se faire cruiser. Le message était clair, puissant. Approchez-moi à vos risques et périls. Personne n’a osé.

En sortant du bar, mon ami me racontait son excitation quant à la redécouverte de sa libido: « J’ai senti que ça bougeait! » Cette fille avait accompli un miracle.

Publicités

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s