O Superman

Nous sommes en 1981, et Laurie Anderson nous explique tout ce qui ne va pas avec les États-Unis dans cette chanson extraite de son spectacle performance de 8 heures (!) United States. Notez les paroles suivantes:

« Here come the planes
They’re American planes »

et

« Cos when Love is gone, there’s always Justice!
And when Justice is gone, there’s always Force!
And when Force is gone, there’s always Mom. Hi Mom!
So hold me Mom in your long arms, in your automatic arms, your electronic arms,
your petrochemical arms, your military arms… »

Si ça ne vous donne pas des frissons, je ne peux rien pour vous.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s