Radio Métro

Quand je fais l’épicerie, j’apporte toujours mon iPod, parce que je suis incapable de supporter la musique qui y joue.

Hier j’ai fait une commande impromptue, et je n’avais pas mon Shuffle sur moi. « Vous écoutez Radio-Métro », que ça disait entre chaque toune pop poche d’une chanteuse qui blowe au lieu de chanter. Je courais dans les allées pour en finir au plus vite. Et soudain, quand je ne sais plus laquelle eut fini de s’époumonner pour nous faire comprendre qu’elle était « VIVAAAAAANNNTE », un piano timide a commencé à jouer, et une voix chevrotante a entonné:

« Bad day… looking for a way… home… looking for a great escape… »

Ça m’a arrêté tout sec.

J’aime Patrick Watson un peu plus à chaque écoute. Le seul ennui, c’est qu’il me fait le même effet que Bjork: je pleure quasi instantanément quand j’en entends.

Je remercie le DJ de Radio-Métro qui m’a fait verser une larme entre les pains et l’eau embouteillée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s